Communistes unitaires, le forum

un nouvel espace d'échange ouvert à tous ceux qui se réclament de la culture communiste, qui ont contribué au rassemblement
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Féminisme et antisexisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre FRITSCH



Nombre de messages : 5
Localisation : Valence - DROME
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Féminisme et antisexisme   Dim 11 Mar - 7:11

A propos de féminisme et d'antisexisme, car ce point est de toute première importance pour le mouvement communiste.

Le féminisme est le mouvement des femmes. Il convient de ne pas déposséder le mouvement des femmes de leur lutte qui est multiforme, hétérodoxe... Pour le dire autrement, ce n'est pas au communisme de distribuer des bons points au(x) mouvement(s) des femmes.

Par contre, dire que le communisme doit être antisexiste est une nécessité. Toute action générant des différences entre hommes et femmes est une action sexiste. Toute action dégénérant les différences entre hommes et femmes est une action antisexiste.

La mise entre des guillemets du terme de race par certaines personnes indique qu'il y a discussion l'existence de races. Il y a pourtant bien des racistes qui font exister ces races. Il faut donc oser questionner le terme de sexe dans la même démarche intellectuelle que celle qui questionne la race et de poser le problème qui suit : ce sont les sexistes qui font exister les sexes.

Enfin, je rappellerais simplement que le patriarcat n'est pas un système de valeurs masculine et féminine, mais un rapport social très concret d'exploitation devenu système.

Pierre FRITSCH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierrefritsch.over-blog.com/
Pierre



Nombre de messages : 5
Age : 37
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Message édité   Dim 28 Oct - 21:23

Message édité par l'auteur.


Dernière édition par Pierre le Sam 13 Aoû - 10:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre FRITSCH



Nombre de messages : 5
Localisation : Valence - DROME
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: le masculinisme est un antiféminisme   Lun 29 Oct - 2:03

Voici ce que j'ai lu sous la plume de François Brooks : "Pour moi, le masculisme est une cause tout aussi noble que le féminisme puisque l’un définit l’autre et répond à des besoins équivalents en matière d’identification sexuelle. (...) tout comme il leur est légitime de réfléchir à leur condition féminine sous l’appellation de féministes, qu’il me soit loisible de réfléchir sur ma propre condition avec d’autres hommes sur la philosophie masculiste."

Et ce que j'en lis là est absolument et fondamentalement asymétrique avec la question du féminisme. Le féminisme a établi qu'il y a un rapport de classe entre les hommes et les femmes ; le féminisme est une lutte politique visant à la désaliénation, à la libération des femmes d'une mécanique sociale visant à ce que les hommes s'approprient les femmes.

Quel est l'objet du masculisme dans une telle perspective ? Quelle est cette fameuse "philosophie masculiste" ? Quelle est la "condition masculine" ? Tout cela ressemble malheureusement à une énième tentative de désappropriation du mouvement politique des femmes par les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierrefritsch.over-blog.com/
Pierre



Nombre de messages : 5
Age : 37
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Message édité   Mar 6 Nov - 13:03

Message édité par l'auteur.


Dernière édition par Pierre le Sam 13 Aoû - 10:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre FRITSCH



Nombre de messages : 5
Localisation : Valence - DROME
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Le masculisme est un antiféminisme   Dim 18 Nov - 9:21

Voici ce que BROOKS semble avoir dit : "Le « masculinisme » est le mot dégradant inventé par des féministes d’ici pour désigner ce qu’elles répudient." Je maintiens donc mon observation : "Tout cela ressemble malheureusement à une énième tentative de désappropriation du mouvement politique des femmes par les hommes." Justifier mon propos ? Le féminisme est un mouvement politique des oppressées contre leurs oppresseurs ; ne pas considérer cela comme ça, c'est une tentative de désappropriation ou de dépolitisation de la question des rapports hommes-femmes.

Mais s'il n'y avait que ça... Mais non, ce que BUBULLE me rétorque ne fait que me conforter dans l'analyse précédente. Puisque, encore une fois, voici ce que dit BROOKS : "Pour moi, le masculisme est une cause tout aussi noble que le féminisme puisque l’un définit l’autre et répond à des besoins équivalents en matière d’identification sexuelle." C'est à dire que cette question "d'identitfication sexuelle" est centrale. Or que me dit BUBULLE pour croire prendre la défense du masculisme : "moi aussi je ne suis pas trop d'accord sur les "besoins équivalents en matière d’identification sexuelle". "... alors que c'est central.

Si le masculisme se veut le pendant du féminisme, le masculisme est alors bien le mouvement politique des oppresseurs contre les oppressées. Alors oui, si des hommes veulent travailler sur les rapports hommes-femmes dans une approche matérialiste et désaliénante, il y a possibilité de le faire, mais il ne faut pas se tromper de débat. On peut retenir ce que dit DUBULLE : "Les hommes ont eux aussi leurs difficultés : imposition du "rôle" traditionnel de l'homme (fort, courageux, qui fait les guerres, etc), " Mais ce rôle n'est rien d'autre que le prix à payer du système de domination mis en place et maintenu par le groupe social que constituent les hommes.

A titre d'exemple, il peut aussi y avoir des patrons à qui ça coûte moralement d'extorquer le travail de ses salarié-e-s, mais ça ne modifie pas son appartenance à un groupe social qui en exploite un autre et pour lesquels les intérêts sont antagoniques. Il y a de "braves patrons" et il y a de "braves mecs", mais la question sociale posée n'est pas celle de savoir s'ils appartiennent à la classe des "braves" ou des "connards" mais celle de savoir quelle est leur place dans un système social.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierrefritsch.over-blog.com/
Pierre



Nombre de messages : 5
Age : 37
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Message édité   Dim 2 Déc - 18:56

Message édité par l'auteur.


Dernière édition par Pierre le Sam 13 Aoû - 10:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre



Nombre de messages : 5
Age : 37
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Message édité   Sam 31 Mai - 6:06

Message édité par l'auteur.


Dernière édition par Pierre le Sam 13 Aoû - 10:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolorès Gustabez

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Féminisme et antisexisme   Lun 11 Oct - 17:55

Salut.

Mort depuis trois ans ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://palombie.xooit.fr/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Féminisme et antisexisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Féminisme et antisexisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le féminisme
» Pour vous, qu'est ce que le féminisme?
» L'Argent-Dette
» Le féminisme
» Le masculisme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communistes unitaires, le forum :: Communistes unitaires, Quelle organisation ? :: Poursuivre l'apport du communisme-
Sauter vers: